tissu africain wax au mètre à 4,50 euros

Tissus au mètre

Le tissu africain wax est, en général, présenté et vendu sur les marché d’Afrique, marché ASSIGANME à LOME au  TOGO ou marché TOKPA à COTONOU au BENIN par exemple, par demi-pièce de 6 yards ( un pièce entière de tissu correspondant à une longueur totale de 12 yards soit très légèrement moins de 11 mètres ).

Le wax est un tissu, devenu africain, vraiment par les hasards de l’Histoire. A l’origine en effet, le tissu africain wax vient de la colonisation par les hollandais de territoires indonésiens, Java entre autres. Les Hollandais, revenus victorieux de la guerre coloniale en Indonésie, aidés par les guerriers  qu’ils ont fait venir de leurs colonies du Ghana et du Togo,  firent fabriquer des tissus suivant des modèles batiks très appréciées par les indonésiens. La particularité de ces tissus résidait dans l’application de cire de chaque coté permettant la résistance des couleurs.

Le procédé de fabrication était tout à fait novateur pour les hollandais qui en donnèrent aux guerriers pour leur retour en Afrique. Ces tissus colorés, ramenés d’Indonésie, sont les premiers tissus africains Wax. Ces mêmes tissus wax qui firent la fortune des familles de vendeuse de pagne, au Togo, les Nana Benz. Les Nana Benz constituent une catégorie particulière parmi les commerçantes de LOME. Elles incarnent une sorte de bourgeoisie togolaise et règnent en maître sur la vente des tissus wax en Afrique de l’ouest; Il faut toutefois noter que l’activité est plus aléatoire économiquement depuis quelques années et que l’incendie au marché de LOME en janvier 2013 a pu mettre en difficulté certaines Nana Benz. Le terme NANA vient de la notion de mère ou de grand-mère de la langue Mina du sud-Togo (de na (ou ena), respect) dont sont originaires la pluparts des revendeuses de pagne et le terme BENZ vient des voitures Mercedes achetées par ces vendeuses de tissus africains wax pour indiquer leur réussites financières et sociales.